Food loved by Brits that came from overseas

Des plats très appréciés des Britanniques qui viennent de l’étranger

Parlez à n’importe qui de cuisine britannique et on vous citera inévitablement le rôti ou les fish & chips. Mais parmi les plats les plus appréciés de la nation, beaucoup sont en fait originaires d’ailleurs. Lisez la suite pour découvrir des plats et des ingrédients introduits au Royaume-Uni par des migrants.

1. Lasagnes

Les guerres napoléoniennes de 1803 à 1815 ont ravagé une grande partie de l’agriculture du nord de l’Italie, poussant de nombreux paysans à migrer vers les îles britanniques. En plus de leurs méthodes agricoles, ces nouveaux résidents britanniques ont apporté leurs recettes de cuisine, dont les lasagnes du sud de l’Italie.

Ce plat si prisé des Britanniques a vu le jour au Moyen Âge dans la ville italienne de Naples. La première référence aux lasagnes se trouve dans un livre de cuisine du XIVe siècle décrivant un plat alternant des couches de pâtes avec des garnitures variées. Parmi les garnitures typiques, on trouve le ragù (viande hachée et sauce tomate), les légumes, le fromage ainsi que des assaisonnements comme l’origan et le basilic.

2. Curries

Les currys sont des spécialités à base de riz et de ragoût originaires de l’Asie du Sud-Est, réputées pour leurs saveurs intenses associant lait de coco et pâtes épicées. Ils sont apparus au Royaume-Uni au XVIIe siècle, lorsque des migrants originaires du sud de l’Inde commencèrent à ajouter des sauces à base d’épices à des viandes bouillies et cuites. 

C’est en 1809 que l’on commença à servir les currys dans les cafés et depuis, ils connaissent un engouement sans précédent en Grande-Bretagne. La plupart des grandes villes du Royaume-Uni ont des quartiers entièrement dédiés aux currys authentiques, comme Brick Lane et Kingsland Road à Londres, le Curry Mile à Manchester et le Balti Triangle à Birmingham. Pakistanais, sri-lankais, thaï ou japonais, vous pouvez déguster des currys authentiques d’Asie sans avoir à quitter le pays. 

L’amour des Britanniques pour cette préparation est tel que celle-ci a même une Semaine nationale du curry qui lui est dédiée chaque année en octobre. 

3. Kebabs

Food loved by Brits that came from overseas

Les kebabs sont originaires de Turquie, où les soldats transperçaient la viande avec leur épée et la faisaient rôtir sur le feu. De nos jours, les vendeurs de kebabs sont omniprésents au Royaume-Uni et en Europe, proposant toutes sortes de déclinaisons de ce plat inspiré de la tradition guerrière. Les styles classiques de kebabs sont les suivants : 

  • Döner kebab (cuit sur une rôtissoire verticale et servi dans du pain pita).
  • İskender kebab (un döner kebab accompagné de sauce tomate chaude sur des morceaux de pain pita, de graisse de mouton fondue et de yaourt). 
  • Chiche kebab (cubes de viande grillés en brochette et préparés sur un gril).

4. Sauté

Le sauté est une technique de cuisson chinoise consistant à faire revenir des ingrédients dans une petite quantité d’huile très chaude tout en les remuant rapidement dans un wok. Ce mode de cuisson exotique est populaire, car il permet aux aliments de préserver leur couleur, leur texture et leur valeur nutritionnelle.

Introduite au Royaume-Uni par les premiers immigrants chinois, la cuisine sautée est entrée dans les mœurs pour préparer des repas à base de nouilles, de viande et de légumes. 

Les Britanniques apprécient les sautés et la cuisine chinoise depuis des siècles. Grâce au commerce, des villes portuaires comme Londres et Liverpool entretiennent des liens avec la Chine depuis les années 1800. La plus ancienne communauté chinoise du Royaume-Uni se trouve à Liverpool, où des marins chinois ont épousé des femmes de la région et se sont installés.

5. Marmite

Bien que la Marmite soit fabriquée au Royaume-Uni aujourd’hui, celle-ci vit le jour en 1902 lorsqu’un scientifique allemand du nom de Justus von Liebig découvrit qu’il était possible de concentrer la levure de bière et de la consommer.

Pour les profanes, la Marmite est une pâte épaisse et collante fabriquée à partir d’extrait de levure concentré, dont les Britanniques comptent parmi les plus grands consommateurs du monde. L’importance de la Marmite dans la culture populaire britannique est telle qu’on l’utilise souvent comme métaphore pour désigner une chose ou une personne ayant tendance à polariser l’opinion : soit on l’aime, soit on la déteste. En 1999, la Marmite Food Company a fait parvenir des stocks supplémentaires à des troupes britanniques de maintien de la paix au Kosovo qui avaient le mal du pays. 

Vous avez besoin d’envoyer de l’argent à votre famille à l’étranger ? Ne vous laissez pas plumer par les banques et les opérateurs ayant pignon sur rue. À la place, profitez de deux transferts sans frais couplés à un taux de change préférentiel lorsque vous transférez des fonds à vos proches.

6. Thé

Food loved by Brits that came from overseas

La légende raconte qu’en l’an 2737 avant J.-C., l’empereur chinois Shen Nung était assis sous un arbre pendant que son serviteur faisait bouillir de l’eau. D’après la mythologie chinoise, une feuille de l’arbuste serait tombée dans l’eau et Shen Nung aurait décidé de la goûter. Ainsi serait né le thé. 

C’est au début des années 1600 que l’Europe commença à s’y intéresser, lorsque des commerçants hollandais commencèrent à en faire venir en grandes quantités. Il débarqua pour la première fois en Grande-Bretagne dans les années 1650, où on le servait comme nouveauté dans les cafés londoniens. Il fut une époque où le thé importé, du fait des taxes importantes auxquelles il était soumis, était réservé à la gente fortunée. De nos jours, la tasse de thé servie avec un nuage de lait est entrée dans les mœurs dans presque tous les foyers britanniques.

7. Adobo

Ce célèbre plat fut influencé par les colons espagnols installés aux Philippines au XVIe siècle. L’adobo tire son nom du mot « adouber » qui signifie « préparer la viande dans du vinaigre ou des épices » avant la cuisson. L’adobo, à l’origine, était utilisé comme moyen de conservation des aliments. Toutefois, on l’utilisait également pour aromatiser des mets avant la cuisson.

Au fil des siècles, le terme « adouber » a évolué pour devenir « adobar », puis « adobado », et enfin « adobo ». Bien que le poulet adobo constitue le plat le plus populaire et le plus emblématique, d’autres mets, comme le poisson et les piments jalapenos, peuvent être marinés dans l’adobo. Ce mode de cuisson permet d’obtenir des aliments à la fois piquants, salés, sucrés et épicés. Bien que plus répandue en Australie, aux États-Unis et au Canada, la cuisine philippine, dont l’adobo, gagne du terrain au Royaume-Uni. 

8. Baklava

Food loved by Brits that came from overseas

Le baklava est une gourmandise sucrée régulièrement servie dans les restaurants turcs à la fin du repas, mais on peut également en commander dans les cafés, comme collation au milieu de la matinée ou de l’après-midi. Bien que son nom soit associé à la Turquie, des migrants originaires de pays comme la Grèce, l’Iran et l’Arménie ont apporté leurs déclinaisons de cette friandise collante au Royaume-Uni. 

Le baklava est composé de couches de pâte filo fine, de beurre, de noix hachées et d’un sirop sucré parfumé à la rose ou à la fleur d’oranger. Il est généralement préparé dans de grands moules, cuit au four, puis arrosé de nouveau de sirop avant d’être découpé en plus petits morceaux.

9. Jerk chicken

Bien qu’originaire de la Jamaïque, dont il constitue un plat national incontournable, le style culinaire dit « à la jerk » est désormais répandu dans le monde entier. La méthode peut être appliquée au poisson, au porc, à la chèvre et aux légumes, même si le terme « jerk » est généralement associé au poulet.

Le poulet est frotté à sec ou mariné dans un mélange d’épices à jerk relevées et placé sur un gril ouvert appelé « jerk pan » par les autochtones. Le moment le plus marquant dans l’histoire du poulet à la jerk au Royaume-Uni fut peut-être l’apparition de Levi Roots dans l’émission The Dragon’s Den. Ce dernier, créateur de la sauce Reggae Reggae pour poulet à la jerk, chanta et réussit à obtenir un financement de 50 000 livres sterling lors de cette émission d’investissement commercial. 

10. Guinness punch

Le complément idéal d’une assiette de poulet à la jerk est généralement un verre de Guinness Punch. Tout restaurant caribéen ou toute soirée caribéenne digne de ce nom en aura une réserve bien fraîche au réfrigérateur. Le Guinness Punch est une boisson à la fois crémeuse et onctueuse où l’amertume de la Guinness se marie à la perfection avec la douceur du lait concentré. Et il est facile à préparer. 

Sa popularité va bien au-delà de son pays d’origine, la Jamaïque. Celui-ci est apprécié dans toutes les Caraïbes. Des pays comme la Barbade et Grenade le préparent un peu différemment, mais la base reste la même : de la Guinness, du lait concentré sucré, de l’extrait de vanille, de la noix de muscade et de la cannelle en poudre.

Profitez de vos deux premiers transferts sans frais et à un taux de change excellent lors de votre inscription sur Azimo. Téléchargez l’appli Azimo sur iOS ou Android pour commencer.