Come una futura mamma ha fondato la sua attività durante la pandemia

Comment une future maman a créé son entreprise pendant une pandémie

Enceinte de huit mois et au chômage à cause du confinement lié à la pandémie de COVID-19, l’architecte Magdalena Krzak a perçu une opportunité. Sans se laisser décourager par les sombres nouvelles sur l’avenir de l’économie, elle a senti que c’était le moment parfait pour réaliser son rêve de fonder une entreprise. Voici le chemin qu’elle a parcouru jusqu’à présent.

Pourquoi elle a créé une entreprise maintenant

Coincée dans sa maison dans le Devon, Magdalena ne voulait pas que le temps passé en confinement soit perdu. Elle voulait faire quelque chose de productif. L’idée d’être son propre patron l’a toujours attirée. Comme elle l’admet volontiers : 

« J’avais lancé une entreprise différente l’année dernière mais j’ai découvert que ce segment de marché spécifique était saturé. Heureusement, il était encore temps de tout arrêter facilement pour réévaluer la situation. » 

Être la maison lui laissait beaucoup de temps libre pour réfléchir à son avenir. Avec un bébé en route et la maternité à l’esprit, le concept d’affaires semblait tout trouvé : elle voulait vendre des meubles et des jouets pour enfants fabriqués à la main. 

« Tout le monde aime avoir des articles personnalisés pour son enfant. Qu’il s’agisse de graver ou de coudre son nom ou sa couleur préférée, j’ajoute une touche personnelle. L’avenir de cette idée semblait plus brillante. »

Et c’est ainsi que son entreprise Mincia Studio est née.

Pourquoi elle savait que son entreprise était viable

Originaire de Pologne, Magdalena se souvenait que les jouets de son enfance étaient de meilleure qualité que ceux qu’elle voyait aujourd’hui au Royaume-Uni. Elle a rapidement découvert que des jouets similaires étaient encore disponibles en Pologne. Cerise sur le gâteau, ils étaient aussi moins chers. Importer des jouets pour enfants de Pologne et ouvrir son propre commerce en ligne était une évidence, comme elle l’explique : 

« En raison du taux de change entre la livre sterling et le zloty polonais, il était financièrement parlant de trouver un moyen de faire venir ces produits au Royaume-Uni. J’avais déjà plusieurs commandes et je recevais un grand intérêt et je suis sûre qu’encore plus de personnes ici aimeront ces jouets et meubles. » 

Quels sont les principaux défis qui se posent pour créer une entreprise ?

La logistique était son premier défi, notamment pour les articles plus grands comme les meubles.

« Pour certains produits, comme les landaus en bois, je cherche encore un moyen plus abordable de les faire livrer de Pologne », explique-t-elle.

Il lui fallait aussi un moyen de payer régulièrement ses fabricants en Pologne le jour même, en toute sécurité et à un taux de change intéressant pour son entreprise. Heureusement, elle était déjà cliente d’Azimo, alors tester Azimo Business était une transition évidente.

« J’utilisais Azimo pour envoyer de l’argent à ma famille en Pologne depuis près de six ans. Je suis tombée sur Azimo Business presque par hasard. Je voulais utiliser mon compte personnel pour payer les fabricants mais j’ai ensuite vu que vous offrez des comptes professionnels avec cinq transferts sans frais. Pour les nouvelles entreprises, ne pas payer les frais au début est très utile. » 

Ce qu’elle apprécie le plus avec Azimo Business

Toutes les entreprises ont besoin d’un prestataire de transfert d’argent qui offre sécurité, simplicité, vitesse et valeur pour votre argent. Avec Azimo Business, Magdalena a trouvé la solution idéale pour son entreprise : 

« C’est très simple. Créer mon compte était très simple et j’aime les e-mails que je reçois lorsque j’envoie un paiement. J’aime savoir où se trouve l’argent à chaque étape. 

« Pour moi, ces mises à jour sont importantes parce que cela facilite la programmation des livraisons avec mes fournisseurs et mes clients. » 

Le meilleur conseil qu’elle a reçu lorsqu’elle a créé son entreprise

Lancer une nouvelle entreprise implique de parcourir un grande nombre de guides pratiques sur Internet. Toutefois, elle a obtenu les meilleurs conseils beaucoup plus près de chez elle : 

« Ma belle-sœur dirige aussi sa propre entreprise, alors le meilleur conseil que j’ai reçu concernait l’hébergement de mon site Web. J’ai beaucoup de temps libre alors apprendre à construire de nouveaux sites Web m’occupe. 

« J’ai passe des heures à regarder les accessoires pour bébé, alors d’une certaine manière, je fais tout le temps des recherches. »

Ce que l’avenir lui réserve

Les restrictions actuelles liées à la pandémie de COVID-19 sont un problème pour les dirigeants d’entreprise du monde entier, mais cela ne changera pas la vision de l’avenir de Magdalena.

« Une fois la pandémie complètement terminée et que le bébé sera né, je reprendrai mon travail d’architecte. Je conserverai Mincia Studio mais j’aurai vraiment besoin d’aide. C’est un grand risque de créer une entreprise pendant la COVID-19 mais opérer en ligne est une grande aide. Cela me permet d’adapter ou de modifier les délais rapidement. »

Et continuera-t-elle à utiliser Azimo Business ? 

« Absolument. Vous proposez des taux excellents et le service est très facile à utiliser. Il fonctionne pour moi. » 

MISE À JOUR : 

La mère et son bébé (une petite fille) vont bien.

Azimo Business est le moyen le plus rapide, le moins cher et le plus sûr d’effectuer des paiements commerciaux à l’étranger. Téléchargez l’application sur iOS ou Android et commencez à envoyer de l’argent à des fournisseurs dans le monde entier. Obtenez vos cinq premiers transferts sans frais et à un taux de change exceptionnel. Inscrivez-vous aujourd’hui pour commencer à envoyer des fonds à vos contacts professionnels